le groupele_groupe.html
enregistrements
enregistrements.html
accueilaccueil.html
photosphotos_.html
agendaagenda.html
contactcontact.html
les membres
 
Léonard Kretz, saxophone alto et compositions

Léo a trouvé en la Fanfare de Poche la formule idéale pour réaliser ses projets de composition. Musicien d'abord classique, issu du Conservatoire de Strasbourg, il se tourne rapidement vers le jazz avant que son goût pour le rock et la chanson française ne vienne lui apporter ses principales influences musicales. 
Imprégné par ce parcours riche en découvertes éclectiques, il concocte un répertoire populaire et inédit, un folklore miniature fait de chansons sans paroles, d'hymnes urbains où la musique du monde et l'imaginaire du voyage ne sont jamais loin.
Arthur Hirtz, saxophone baryton

Véritable pilier harmonico-rythmique de la Fanfare de Poche, Arthur n'a pas son saxophone baryton dans sa poche.
Assoiffé de culture jazzistique, il se perfectionne aujourd'hui encore au prestigieux Conservatoire Royal de Bruxelles : connaitre à fond la tradition du jazz pour mieux se l'approprier ; savoir jouer mainstream (et comment !) pour mieux trouver son propre son et s'échapper par les chemins de traverse.
A part ça, il est grand adepte des technologies, des achats à bas prix, de covoiturage et de chocolat au lait (surtout en période d'enregistrement).
Philippe Koerper, saxophone sopranino

LE musicien polyvalent par excellence !Il est aussi à l'aise dans le Big Band de Saint-Louis, en duo saxophone/accordéon que pour de prestigieuses créations de musique contemporaine au sein de l'exigent collectif L'Imaginaire.
Dans la Fanfare de Poche, il se paye le luxe de se spécialiser dans le saxophone sopranino, très peu joué car réputé indomptable. Le résultat est pour le moins bleuffant, tant il fait sonner l'instrument tour à tour comme une flûte, une clarinette ou un hautbois.
Multi diplômé des conservatoires de Saint-Louis, Strasbourg et Bâle, Philippe Koerper (et les jeunes générations ne peuvent que s'en réjouir !) consacre aussi une part de son précieux temps à l'enseignement.
Victor Gachet, batterie

Rares sont les groupes dont le batteur connait si bien les morceaux qu'on se tourne vers lui en cas de doute quant à la structure ou à la tonalité... la Fanfare est de ceux-là !
S'il est grand féru de jazz, c'est avant tout la diversité de sa culture musicale et la formidable richesse de sa palette battristique qui profitent au quartet. Fer de lance du combo jazz strasbourgeois Les Chapeaux Noirs, Victor Gachet parachève actuellement sa formation au sein du Conservatoire de jazz de Nancy.
Quand on pense qu'il lit Tintin, regarde les Simpson et boit du café avec la même ardeur qu'il travaille son instrument, ça laisse songeur...